Le Maroc deuxième dans le classement des nombres de certifiés ‘Project Manager’ sur LinkedIn

La nouvelle vient de tomber ce matin (elle a eu mal).

L’organisme USS (Unnecessary Skills Studies), le nombre de certifiés marocains en gestion de projet, Scrum Master notamment, a connu une hausse de 739% ce mois de juin.

« Mon équipe ne compte désormais que des chefs de projet, je n’ai plus de développeurs ou de commercial pour faire le vrai travail, je suis vraiment devant un obstacle que je n’ai jamais soupçonné » se lamente un patron d’entreprise d’édition de logiciel.

Les causes sont multiples : tout le monde veut devenir chef, le manque d’attraction vers les emplois qui nécessitent du travail sérieux, offres alléchantes de certifications en ligne (250 dh l’achat de certificat) ou encore l’ennui que connaissent les Marocains en ce moment à attendre les nouvelles du prochain déconfinement général.

Les spécialistes pensent que c’est une opportunité pour le Maroc, car notre pays peut devenir grâce à cette tendance le Hub des chefs de projet dans le monde, et pourquoi pas sous-traiter la gestion à distance de projets internationaux dans les secteurs du nucléaire et de l’aérospatiale.